30 Nov 2015

L’espérance de vie encourage le cumul emploi retraite contre la surcote

La surcote

La surcote est une majoration de la retraite de base dont bénéficient ceux qui continuent de travailler après l’âge légal (62 ans pour ceux nés après 1955) et au-delà de la durée d’assurance nécessaire pour percevoir une retraite à taux plein (166 trimestres pour ceux nés après 1955).
Actuellement, la surcote s’élève à 1.25 % pour chaque trimestre cotisé après le 1er janvier 2009 (auparavant, selon les situations, elle pouvait être de 0.75 % ou 1 % ou 1.25 %). La surcote n’est pas plafonnée.

Le cumul emploi retraite

Pour les mêmes individus, c’est-à-dire ceux ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite et ayant cotisé ou validé un nombre de trimestres suffisant pour percevoir une retraite à taux plein, il est possible de faire valoir ses droits à la retraite tout en continuant à travailler en étant rémunéré et cela sans aucune limite ; on parle de cumul emploi retraite libéralisé.

Comment choisir entre la surcote et le cumul emploi retraite ?

Prenons un exemple, un assuré remplit toutes les conditions pour bénéficier de la surcote et du cumul emploi retraite libéralisé.
Son salaire est de 60.000 € nets, sa retraite de base serait de 15.000 € nets.
1ère hypothèse : il décide de continuer à travailler 3 années supplémentaires avant de faire valoir ses droits à la retraite. Sa retraite sera donc majorée de 1.25 % X 4 trimestres x 3 années = 15 %. Elle s’élèvera donc à 15.000 € X 1.15 = 17.250 €.
2ème hypothèse : Il fait valoir immédiatement ses droits à la retraite tout en continuant à travailler pendant 3 ans.

Surcote et cumul emploi retraite

Le gain sur 10 ans avant impôt est de 29250 € (243.75 € par mois) quand on choisit le scénario cumul emploi retraite. L’effet s’inverse et le scénario de la surcote devient alors plus intéressant au-delà de la 23ème année. L’assuré aura intérêt à choisir la surcote s’il vit au-delà de 85 ans.

L’équation est simple :
Si on a une surcote de 5 % (4 trimestres), la surcote devient intéressante au-delà de 21 ans, pour 10 % au-delà de 22ans, pour 15 % au-delà de 23 ans ….L’espérance de vie en France en 2015 est de 78.2 ans pour les hommes et de 85.1 ans pour les femmes.
Incontestablement, l’espérance ne joue pas en faveur de la surcote.

Ces simulations ne tiennent pas compte des retraites complémentaires et notamment du dernier accord ARRCO-AGIRC. Simulation à suivre….

Imprimer

Ecrire un commentaire