07 Oct 2018

SSI ou CIPAV : l’heure du choix

La Loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2018 a réformé la CIPAV.  Jusqu’à maintenant, cette caisse, dite fourre-tout, comptait entre 300 et 400 professions différentes. À compter du 1er janvier 2019, seuls les créateurs d’entreprises relevant de ces 19 professions devront adhérer à la CIPAV :
• Psychothérapeute,
• Psychologue,
• Ergothérapeute,
• Ostéopathe,
• Chiropracteur,
• Diététicien,
• Architecte, architecte d’intérieur,
• Économiste de la construction,
• Géomètre expert,
• Ingénieur-conseil,
• Maître d’œuvre,
• Accompagnateur de moyenne montagne,
• Expert en automobile,
• Guide de haute montagne,
• Conférencier,
• Moniteur de ski,
• Artiste non affilié à la maison des artistes.

Les autres créateurs qui devaient auparavant s’affilier à la CIPAV le feront auprès de la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants ex RSI) et rejoindront ainsi le bataillon des commerçants et des artisans notamment.
Enfin, les adhérents à la CIPAV ayant créé leur activité avant le 1er janvier 2019, hors les 19 professions précitées, auront le choix entre rester à la CIPAV ou basculer à la SSI. Ils pourront formuler ce choix jusqu’au 31 décembre 2023 soit pendant 5 ans. Mais, attention, le choix du transfert vers la SSI est définitif.

Pour se forger une opinion, il va falloir regarder du côté du coût (les cotisations) et de celui des contreparties sociales (droits à la retraite et à la prévoyance).

Dans ce premier billet, nous regarderons le coût des cotisations selon que vous soyez ressortissants de la CIPAV ou de la SSI.

Nous éliminerons dans notre comparaison les cotisations URSSAF, maladie hors IJ et les prélèvements sociaux qui sont semblables quelle que soit la caisse dont vous relevez.
Concernant le décès, nous choisirons l’option en classe C au coût de 380 € auprès de la CIPAV.

Le tableau suivant compare le coût des cotisations auprès des deux caisses selon différents niveaux de revenus :

En termes de cotisations, la SSI est plus onéreuse que la CIPAV jusqu’à 66.400 €. Au-delà (dès 66.401 €), la CIPAV est plus onéreuse. Ce montant de 66.400 € n’est pas anodin, c’est le montant supérieur de la fourchette de la classe D de la retraite complémentaire de la CIPAV. Il est revalorisé chaque année.

Ce premier billet ne permet d’aborder que la moitié du sujet. Un peu de teasing…..nous verrons la prochaine fois les contreparties auxquelles donnent droit ces cotisations.

Un peu de patience…..Nous avons 5 ans pour nous décider.

Imprimer

Ecrire un commentaire